App Linŭx de cryptage

classic Classic list List threaded Threaded
12 messages Options
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

App Linŭx de cryptage

Simeone Dominique



Chers amis,

il existe des outils de cryptage linŭx Riot.im,luks..
mais pour les téléphones portables, je ne connais pas d'applications.

Quelqu'un, pourrait m'aider?

Debian vôtre.

Mr.Dominique Simeone
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: App Linŭx de cryptage

Pierre Malard
Bonjour,

En faisant un tour sur OpenPGP on trouve cette page qui recense quelques clients mail de cryptage :
        https://www.openpgp.org/software/

Sinon, sous IOS :
https://uwe-arzt.de/2014/ios-gnupg-clients/
https://www.cryptmail.us

Sous Android :
https://gnupg.org/download/index.html
https://openclassrooms.com/fr/courses/2990451-echangez-par-e-mail-en-toute-securite/2990526-chiffrez-et-dechiffrez-vos-messages-depuis-votre-smartphone-ou-votre-tablette


Confinement vôtre


> Le 8 avr. 2020 à 02:55, Simeone Dominique <[hidden email]> a écrit :
>
>
>
>
> Chers amis,
>
> il existe des outils de cryptage linŭx Riot.im,luks..
> mais pour les téléphones portables, je ne connais pas d'applications.
>
> Quelqu'un, pourrait m'aider?
>
> Debian vôtre.
>
> Mr.Dominique Simeone

πr

   « L'émancipation politique doit marcher de pair avec l'émancipation
    sociale ou les résultats sont désastreux »
                                    Romain Gary - "Les racines du ciel"
   |\      _,,,---,,_
   /,`.-'`'    -.  ;-;;,_
  |,4-  ) )-,_. ,\ (  `'-'
 '---''(_/--'  `-'\_)   πr

perl -e '$_=q#: 3|\ 5_,3-3,2_: 3/,`.'"'"'`'"'"' 5-.  ;-;;,_:  |,A-  ) )-,_. ,\ (  `'"'"'-'"'"': '"'"'-3'"'"'2(_/--'"'"'  `-'"'"'\_): 24πr::#;y#:#\n#;s#(\D)(\d+)#$1x$2#ge;print'
- --> Ce message n’engage que son auteur <--


signature.asc (919 bytes) Download Attachment
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: App Linŭx de cryptage

Gabriel Moreau-2

> En faisant un tour sur OpenPGP on trouve cette page qui recense quelques clients mail de cryptage :

https://chiffrer.info/

gaby
--
Gabriel Moreau - IR CNRS                http://www.legi.grenoble-inp.fr
LEGI (UMR 5519) Laboratoire des Ecoulements Geophysiques et Industriels
Domaine Universitaire, CS 40700, 38041 Grenoble Cedex 9, France
mailto:[hidden email]          tel:+33.476.825.015


smime.p7s (4K) Download Attachment
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: App Linŭx de cryptage

dethegeek
Bonjour

Pourquoi ne pas s'appuyer sur le chiffrement FDE fourni par les OS mobiles ?

Le 8 avril 2020 09:15:52 GMT+02:00, Gabriel Moreau <[hidden email]> a écrit :

En faisant un tour sur OpenPGP on trouve cette page qui recense quelques clients mail de cryptage :

https://chiffrer.info/

gaby

--
Envoyé de mon appareil Android avec Courriel K-9 Mail. Veuillez excuser ma brièveté.
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: App Linŭx de cryptage

Yves Rutschle
In reply to this post by Gabriel Moreau-2
On Wed, Apr 08, 2020 at 09:15:52AM +0200, Gabriel Moreau wrote:
> > En faisant un tour sur OpenPGP on trouve cette page qui recense quelques clients mail de cryptage :
>
> https://chiffrer.info/
 
On notera que le commentaire sur "chiffrage" est faux, ref
l'académie française:
https://www.dictionnaire-academie.fr/article/A9C2007

J'aime à l'employer dans son sens cryptographique pour semer
le trouble chez les managers.

Y.

Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: App Linŭx de cryptage

ajh-valmer
On Monday 13 April 2020 21:41:04 Yves Rutschle wrote:

> On Wed, Apr 08, 2020 at 09:15:52AM +0200, Gabriel Moreau wrote:
> > > En faisant un tour sur OpenPGP on trouve cette page qui recense
> > > quelques clients mail de cryptage :
> > https://chiffrer.info/
>  
> On notera que le commentaire sur "chiffrage" est faux, ref
> l'académie française:
> https://www.dictionnaire-academie.fr/article/A9C2007
> J'aime à l'employer dans son sens cryptographique pour semer
> le trouble chez les managers.

On ne doit pas dire "cryptage" (mot anglais) mais chiffrage.

Par contre, "décryptage" est admis.

Ce sont les bizarreries de notre académie française,
censée défendre la francophonie,
qui a admis "mail" et non pas "courriel" (courrier électronique),
expression bien française créée par les québécois.

Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: App Linŭx de cryptage

Pierre Meurisse-4
On Tue, Apr 14, 2020 at 04:52:19PM +0200, ajh-valmer wrote:

> On Monday 13 April 2020 21:41:04 Yves Rutschle wrote:
> > On Wed, Apr 08, 2020 at 09:15:52AM +0200, Gabriel Moreau wrote:
> > > > En faisant un tour sur OpenPGP on trouve cette page qui recense
> > > > quelques clients mail de cryptage :
> > > https://chiffrer.info/
> >  
> > On notera que le commentaire sur "chiffrage" est faux, ref
> > l'académie française:
> > https://www.dictionnaire-academie.fr/article/A9C2007
> > J'aime à l'employer dans son sens cryptographique pour semer
> > le trouble chez les managers.
>
> On ne doit pas dire "cryptage" (mot anglais) mais chiffrage.
>
> Par contre, "décryptage" est admis.
>
> Ce sont les bizarreries de notre académie française,
> censée défendre la francophonie,
> qui a admis "mail" et non pas "courriel" (courrier électronique),
> expression bien française créée par les québécois.
>
cryptage : ce n'est pas la raison ...

Si on veut envoyer un message discret à quelqu'un, on peut le chiffrer.
Le destinataire va donc utiliser une clé en sa possession pour le
déchiffrer.
Si un pirate veut s'emparer du contenu du message, sans en avoir la clé,
il va tenter de le décrypter.

crypter signifierait qu'on veut chiffrer le message sans en avoir la
clé, ce qui bien sûr n'a aucun sens.



--
Pierre Meurisse

Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

[HS] Re: App Linŭx de cryptage

cp03
Pierre Meurisse a écrit le 15/04/2020 à 08:06 :
On Tue, Apr 14, 2020 at 04:52:19PM +0200, ajh-valmer wrote:
On Monday 13 April 2020 21:41:04 Yves Rutschle wrote:
[...]
 
On notera que le commentaire sur "chiffrage" est faux, ref
l'académie française:
https://www.dictionnaire-academie.fr/article/A9C2007
[...]
On ne doit pas dire "cryptage" (mot anglais) mais chiffrage.

Par contre, "décryptage" est admis.

[...]
cryptage : ce n'est pas la raison ...

Si on veut envoyer un message discret à quelqu'un, on peut le chiffrer.
Le destinataire va donc utiliser une clé en sa possession pour le
déchiffrer.
Si un pirate veut s'emparer du contenu du message, sans en avoir la clé,
il va tenter de le décrypter.

crypter signifierait qu'on veut chiffrer le message sans en avoir la
clé, ce qui bien sûr n'a aucun sens.

(j'ai mis le sujet en [HS] car nous avions pas mal dévié de la question initiale de Dominique)


Effectivement, je confirme.

Personnellement, ce que j'ai vu dans les livres et autres publications / conférences consacrés au sujet :

  • on (Alice en général dans les exposés) "chiffre" un message pour le rendre indéchiffrable pour qui n'a pas la clé. On utilise pour cela des techniques de "cryptographie" (symétrique, asymétrique...). Le cryptage d'un message signifierait, comme indiqué par Pierre, qu'on le transforme de manière à ce que personne n'arrive à le déchiffrer ensuite, pas trop d'intérêt.
  • le destinataire (Bob) qui reçoit le message, le "déchiffre" grâce à la clé (symétrique ou asymétrique) en sa possession
  • l'espion qui "écoute" (Eve, pour "eavesdropper" soit une personne qui fait de l'écoute clandestine en Anglais) va essayer de "décrypter" le message sans la clé (un peu comme l'a fait Champollion avec les Hiéroglyphes, ou plus récemment Alan Turing pour casser le code des machines allemandes Enigma) par "cryptanalyse"
  • Quant à "chiffrage" / "chiffrement" : merci à Yves pur le lien vers l'article de l'Académie Française, qui indique les 2 mots. Cependant dans la pratique j'ai beaucoup, beaucoup plus entendu les "experts" employer le mot "chiffrement" que "chiffrage" dans le sens cryptographique.

La science qui s'intéresse à tout cela est la "cryptologie".

Enfin n'oublions pas de mentionner la "stéganographie", qui consiste à "cacher" le message pour le transmettre (un exemple connu est le cas des messages cachés dans les bits de poids faible d'une image).

On pourrait encore mentionner la cryptographie quantique et la cryptographie post-quantique (qui ne sont pas les opposées l'une de l'autre)...

Mais il s'agit d'un sujet à perpétuelle discussion, n'hésitez pas si vous n'êtes pas d'accord ;-)


Bonne journée à tous.

--

Christophe


Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: App Linux de cryptage (chiffrage)

ajh-valmer
In reply to this post by Pierre Meurisse-4
On Wednesday 15 April 2020 08:06:16 Pierre Meurisse wrote:
> > > On notera que le commentaire sur "chiffrage" est faux, ref
> > > l'académie française:
> > > https://www.dictionnaire-academie.fr/article/A9C2007
> > > J'aime à l'employer dans son sens cryptographique pour semer
> > > le trouble chez les managers.
> >
> > On ne doit pas dire "cryptage" (mot anglais) mais chiffrage.
> > Par contre, "décryptage" est admis.

> cryptage : ce n'est pas la raison ...
> Si on veut envoyer un message discret à quelqu'un, on peut le chiffrer.
> Le destinataire va donc utiliser une clé en sa possession pour le
> déchiffrer.
> Si un pirate veut s'emparer du contenu du message, sans en avoir la clé,
> il va tenter de le décrypter.
> crypter signifierait qu'on veut chiffrer le message sans en avoir la
> clé, ce qui bien sûr n'a aucun sens.

Verbiage inutile... :-)

Académie française :
- crypter, cryptage : ne sont pas des mots français,
  c'est chiffrer et chiffrage.
- décryptage, cryptologie : sont admis en français.

Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: App Linux de cryptage (chiffrage)

Pierre Meurisse-4
On Wed, Apr 15, 2020 at 02:50:01PM +0200, ajh-valmer wrote:

> On Wednesday 15 April 2020 08:06:16 Pierre Meurisse wrote:
> > > > On notera que le commentaire sur "chiffrage" est faux, ref
> > > > l'académie française:
> > > > https://www.dictionnaire-academie.fr/article/A9C2007
> > > > J'aime à l'employer dans son sens cryptographique pour semer
> > > > le trouble chez les managers.
> > >
> > > On ne doit pas dire "cryptage" (mot anglais) mais chiffrage.
> > > Par contre, "décryptage" est admis.
>
> > cryptage : ce n'est pas la raison ...
> > Si on veut envoyer un message discret à quelqu'un, on peut le chiffrer.
> > Le destinataire va donc utiliser une clé en sa possession pour le
> > déchiffrer.
> > Si un pirate veut s'emparer du contenu du message, sans en avoir la clé,
> > il va tenter de le décrypter.
> > crypter signifierait qu'on veut chiffrer le message sans en avoir la
> > clé, ce qui bien sûr n'a aucun sens.
>
> Verbiage inutile... :-)
>
> Académie française :
> - crypter, cryptage : ne sont pas des mots français,
>   c'est chiffrer et chiffrage.
> - décryptage, cryptologie : sont admis en français.
>
C'est "Verbiage inutile ..." qui est inutile
J'explique dans le message précédent pourquoi justement "crypter" et du
même coup "cryptage" sont incorrects, c'est parce qu'ils ne veulent rien
dire.

Par contre "décryptage" est admis car il signifie quelque chose, qui
n'est pas "déchiffrage".

Bien cordialement.

--
Pierre Meurisse

Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: App Linux de cryptage (chiffrage)

ajh-valmer
> On Wed, Apr 15, 2020 at 02:50:01PM +0200, ajh-valmer wrote:
> > Verbiage inutile... :-)
> > Académie française :
> > - crypter, cryptage : ne sont pas des mots français,
> >   c'est chiffrer et chiffrage.
> > - décryptage, cryptologie : sont admis en français.

On Wednesday 15 April 2020 17:53:44 Pierre Meurisse wrote:
> C'est "Verbiage inutile ..." qui est inutile
> J'explique dans le message précédent pourquoi justement "crypter"
> et du même coup "cryptage" sont incorrects, c'est parce qu'ils ne
> veulent rien dire.
> Par contre "décryptage" est admis car il signifie quelque chose,
> qui n'est pas "déchiffrage" :

J'évoquais que l'aspect littéraire académique, pas technique.

Bonne journée.

Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: App Linux de cryptage (chiffrage)

Yves Rutschle
On Thu, Apr 16, 2020 at 10:44:23AM +0200, ajh-valmer wrote:
> J'évoquais que l'aspect littéraire académique, pas technique.

Tu veux dire quoi, concrètement?

Les mots sont "admis" et ils ont un sens, technique, qui est
également défini par l'Académie. Il n'y a pas de différence
entrcer des mots "techniques" ou "littéraires", au moins
dans ce cas là.

(J'admet que ça peut arriver, on aime à s'écharper sur les
définitions de la sécurité par rapport à la sûreté).

Y.